Cet été, je n'ai presque pas récolté de courges ou autres cucurbitacées, car je ne supportais pas la chaleur et je n'aurais pas assez arrosé.

Nous sommes le 24 novembre et je viens de récolter plus de courges (ou mini but) ce jour que pendant tout l'été.

Je les ai ramassées non parce qu'il fait trop froid, pas du tout, mais puisque depuis six ou sept jours c'est le déluge.

Il a plu davantage ces jours-ci que durant toute la période des mois de mai à septembre de cette année. Plus en sept jours qu'en cinq mois. Cinq mois de sécheresse... Et, à présent, une tempête qui fait de gros dégâts dans la région. Des records de sécheresse et des records de précipitations. En soi, on peut s'habituer... Je ne sais pas, je suis perplexe. Dans mon petit délire, j'imagine l'eau tout recouvrir, un lac arriver aux portes de la maison. Nice disparaître. Des barques. Plus personne, ici, tout le monde aura fuit... ^^

Comme il pleut tant et tant, les pieds commencent à pourrir. Je me suis dit de ramasser les cucu, même bébés, pour ne pas les perdre. Déjà j'ai laissé les quelques tomates, qui commençaient à jaunir (normal, début novembre...), se perdre dans la terre.

Avec les cucu, je vais lactofermenter illico.

poupoule au fond ^^

poupoule au fond ^^

lacto, tout ça juste un bocal d'un L - et un kaki ramassé sur le chemin
lacto, tout ça juste un bocal d'un L - et un kaki ramassé sur le chemin

lacto, tout ça juste un bocal d'un L - et un kaki ramassé sur le chemin

Retour à l'accueil