Un site regroupant des informations de base pour faire une mare : ici.

Cependant, je reste sur ma faim après la lecture de cet article. Vraiment, seulement au point bas de la propriété ? On est mal alors. Le point le plus bas ne nous appartient pas. Je pense qu'on peut arriver à faire de petits points d'eau plus haut, même sur les terrasses, en réfléchissant bien. Il faut aller voir de plus près les courbes de niveau sur Géoportail.

Je cherche aussi des couches naturelles pour éviter la bâche et le béton, qui ne sont pas du tout écologiques et me rebutent complètement. Le Gley, par exemple, est constitué de " couches dans l’ordre de : fumiers d’animaux (vous pouvez les y faire pâturer un moment avant de mettre en eau), verdure, terre végétale ou mélange, cartons, déchets ou recup éventuelle de tapis, plastiques etc…Tout ceci va fermenter et créer une colle efficace." (Sur le site Permaculture Design, des informations complémentaires à celles du premier article, qui t'aident à y voir un peu plus clair dans la vase).

Sinon, on a trouvé un tutoriel : Faire une mare avec des pneus. Au début j'étais pas franchement d'accord, mais au final, c'est peut-être le moyen de faire des rebords de bassin très efficaces. Et pourquoi pas, mixer la technique en mettant du gley au fond.

Les "baissières, ou swale, ou noue d'infiltration", toujours sur PermacultureDesign.fr, sont, dits vite faits, des trous qui récupèrent les eaux de ruissellement. Mais sur notre terrain calcaire, je doute que cela soit faisable.

Le "gabion", quant à lui, est utilisé sur terrain sec. Mais l'explication donnée sur PermacultureDesign.fr est un peu légère et je ne comprends pas encore bien le principe.

Dans la rue à Paris où je suis encore et où les poubelles sont en or, j'ai récupéré un double évier qui trainait sur un trottoir. Je pense l'incruster dans le sol pour en faire une petite mare entre des buttes. Je ne sais pas si c'est bien, mais je vais tester et je te montrerai le résultat !

Photographie de la page 75 de Le Grand Livre de la Permaculture de Blaise Leclerc.

Photographie de la page 75 de Le Grand Livre de la Permaculture de Blaise Leclerc.

Baba Bear explique comment les 20 baissières permettent de conserver ou de ralentir l'eau sur le terrain. "On va créer des microclimats (...) et alimenter tout le terrain en eau"

Retour à l'accueil