http://ucocr.us/jardin-rocaille-plantes.html

http://ucocr.us/jardin-rocaille-plantes.html

La Lavande pourrait tenir en pente, d'autant plus que nous avons un terrain qui s'y prête. J'imagine donc mettre sur la première pente, tout en haut du terrain, quelques touffes de lavande. Ramener de la Millepertuis de là-haut... Tâcher de faire un mélange.

Je pense aussi à la rocaille. Notre terrain regorge de pierres calcaires. Pas moyen de faire un trou dans le sol sans en extraire des pierres, des cailloux, des roches. Au lieu de ronchonner, exulter : c'est génial ! Toutes ces pierres ont permis à mes ancêtres de fabriquer leurs terrasses à flanc de montagne. Je leur imagine encore bien des usages, qu'il me tarde d'expérimenter en toute saison. En pente, notamment, ramener des petits rochers de calcaires pour intercaler les plantes, leur permettre de prendre appuis. J'essayerai de faire un dessin.

 

Le site internet de la Villa Verde propose des solutions. Sur celui-ci, Les Secrets du jardin alpin, très bon article pour s'inspirer quant aux plantes à mêler à la rocaille.

Une citation prise sur la page donnée en lien, riche en informations : 

 

En haut, on choisira des plantes hautes, des plantes de rocaille peu sensibles à la sécheresse tels que les nombreux sedum, la potentille, les rosiers couvre-sols, l'achillée millefeuille et ses hybrides, les thyms rampants, des graminées rustiques et peu gourmandes en eau.

Au milieu et au bas du talus, les plantes couvre-sol feront de merveilleux tapis fleuris : les corbeilles d'argent, les oreilles d'ours, l'érigéron, l'heuchère, le millepertuis, le chèvrefeuille arbusif rampant comme le locinera, le géranium vivace, le phlox, la saponaire... et pour les espaces plus ombragés, l'herbe aux goûteux, les pulmonaires, les bruyères d'été, d'automne ou d'hiver, les épimèdes, les pervenches ou les ajugas. La joubarbe sera également adaptée aux talus tout comme les conifères nains parmi lesquels on peut privilégier le genévrier rampant ou le cyprès de Russie ou les arbustes comme le céanothe ou le cotoneaster. Pensez aussi aux plantes qui drageonnent, d'excellents fixateurs de terre, comme l'iris.

Villa Verde

Je viens de voir qu'on peut cultiver des Aloès sur des terrains en pente. C'est même conseillé car lorsqu'on plante des Aloès non-rustiques (kézak's?) en pleine terre, il faut leur éviter de geler.

La pente est drainante : elle ne garde pas l'eau. Ainsi, l'Aloès peut passer par de petites gelées très rapides et se réchauffer au soleil d'hiver méditerranéen, qui, je te l'rappelle, est quand même 'àchement doux !

Les Sedum sont aussi conseillés sur des pentes fortes. Voir ce lien : Végétaliser un talus.

 

Dans les régions les plus clémentes, où le gel est très rare et ne sévit que de façon passagère, plantez les aloès au plein soleil ou à la mi-ombre dans un sol très drainé, caillouteux et en pente pour que l'eau ne stagne surtout pas au niveau des racines. Arrosez une fois par semaine en été et laissez faire la nature en hiver.

gerbeaud.com

Je peux aussi, par endroit, installer des bordures en rondins de bois, ça a l'air assez simplet, comme ça, vu de loin : Voir le tuto. En effet, pas besoin de creuser de tranchée.

Quelles plantes sur une pente ?

Des idées de plantes qui résistent au soleil et aux nuits froides, aime la terre calcaire et drainée :

- La Géranium vivace.

- La Carline, qui aime bien la sécheresse, ressemble à des petites fleurs sèches jaunes et argentés. Très sympa et parfait pour un coin sec. Traite les dérèglements alimentaires (on en fait une huile essentielle, qui reste rare dans le marché)

- Dans la famille Euphorbe, on trouve tout un tas de plantes grasses qui peuvent s'allier à La Carline sur un terrain gardé au sec la majeure partie du temps (quand il ne tombera pas d'orages violents, une fois par an environ, mais le sol est très drainant me semble-t-il).

Retour à l'accueil